Lorsque le monde devient fou, comment l'arrêter ?
 
AccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fujiwara Hikaru ^O^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Fujiwara Hikaru
Admin & Damned
█ . Date d'inscription : 18/02/2010
█ . Messages : 25
█ . Humeur : ☺ Happy
█ . Citation : Jolie... tu sais... mon coeur me fait mal comme si j'avais été blessé par une balle... Jolie...
█ . Image ou Gif :


Your.Relations
& . Love: Single~
& . Autres :

MessageSujet: Fujiwara Hikaru ^O^   Jeu 18 Fév - 11:52



Fujiwara Hikaru


Papiers d'Identité

Son origine : Coréenne
Âge : 17 ans
Classe : 2-B
Sexualité : Bisexuel
Aime : Chanter - Sa peluche
N'aime pas : Les ascenseurs - les pommes d'amour


Particularité...

Hikaru a toujours voulu poursuivre le rêve de sa mère. Alors il s'est mis à chanter. Il s'entraînait jour et nuit lorsqu'il était enfant, son excuse étant qu'il voulait être comme elle. Cela lui ait resté. Depuis, il n'est pas rare de le voir chanter quand il est joyeux, pour mettre de la bonne humeur ou tout simplement pour passer le temps. Mais pour lui, la musique est aussi un échappatoire. Cela n'arrive quasiment jamais, mais lorsque Hikaru se sent vraiment mal, il se met à l'écart des autres et interprète la chanson de sa mère. Chanson qu'il est le seul à connaître...
Introduction

« Ce n'est pas la lumière qui manque à notre vie, c'est notre vie qui manque de lumière. »



Aspect

Caractère

Tournant en rond dans ma chambre, je posai ma main sur mon front et poussai un long soupir.

«C'est dingue comme la malchance me poursuit ! S'il y a un poteau au milieu de la rue, vous en faîtes pas, il est pour moi ! Un sceau d'eau prêt à tomber ? Pour ma poire aussi ! Avec ça, j'aurai tout vu avant d'atteindre la majorité... AAH ?! Ça tournait ? T'aurais pu me prévenir ! Bon, on recommence tout... d'accord ? Trois, Deux, Un... Ohayo Minna ! Ici Hikaru, votre rayon de soleil sous les tropiques ♥ !»

Bon, j'reconnais, c'est pas très glorieux tout ça... Quand je vous dit que j'ai la poisse ! M'enfin, il faut de tout pour faire un monde, ne ? Mon caractère ? On va dire que j'exagère toujours tout. Que la chose soit bonne ou mauvaise, j'ai tendance à l'amplifier... Par exemple : L'autre jour mon cousin m'a annoncé qu'il allait se marier ! Le choc ! Moi qui pensait qu'il allait finir célibataire avec son humeur infecte ! Mais bon, vu que j'étais content pour lui, j'lui ai crié un grand "OMEDETO !" dans le téléphone, si bien que j'ai dû le rendre sourd... j'me suis fait incendié après mais il était quand même heureux alors moi aussi. Complétement con ? è.é Nah mais oh ! J'm'exprime, c'est tout ! Et puis, j'ai sans doute l'inverse de son problème...
Déjà : je m'attache trop facilement aux gens. C'est pas que j'aime tout le monde, mais il suffit que je parle un peu avec quelqu'un qui me plait bien et cette personne vient direct se graver dans ma mémoire.
Ensuite : Je suis trop tactile... du moins c'est ce qu'on me reproche souvent. Mais sérieusement, quand vous avez quelqu'un d'extrêmement chou à côté de vous, comment ne pas le prendre dans vos bras ?! J'aimerais connaître la recette de ce secret !
Enfin : Tout le monde m'aime ! O.O C'est fou comme ça fait peur de se retrouver Damned ! Une fois j'ai trouvé quelqu'un dans ma douche ! Effrayant n'est-ce pas ? Depuis, je m'enferme à double tour dans ma chambre lorsqu'il y a des pauses. C'est de la torture ! Je déteste me retrouver seul ! Heureusement, j'ai ma petite Jolie... oui c'est une peluche è.é ! Mais ça reste un secret ça ne~
Sinon, autant je suis gentil, autant je suis colérique. Je déteste qu'on touche à mes affaires ou que l'on trafique derrière mon dos. Oui, de plus je suis très curieux donc si une personne me cache quelque chose, je vais la harceler jusqu'à découvrir la vérité. Cependant... desfois je me demande quand même ce qui cloche chez moi...

Physique

Un corps enveloppé dans une couette ainsi qu'une masse capillaire s'y échappant, voilà ce que pouvait voir quiconque passait dans la chambre du jeune homme avant d'aller en cours. Personne ne pourrait le reconnaître s'il n'y avait pas son nom inscrit en grosses lettres manuscrites sur la porte et affiché par ses soins. Hikaru Fujiwara n'était pas encore adulte qu'il avait déjà été brun, roux, châtain ou encore blond. Folie d'adolescence ? Peut-être mais il adore changer de tête. On peut dire que ce n'est pas quelqu'un qui passe inaperçu, d'une part à cause de son style vestimentaire aussi changeant que les saisons. Il était passé par plusieurs look de toutes sortes, allant des tenues les plus décontractées aux plus classes, en passant par des vêtements funky, rock, pop et j'en passe... Récemment, il préfère se vêtir de jeans décolorés ou flashy et d'un T-shirt ample lui arrivant à mi-cuisse. Mais revenons au phénomène endormi, on peut dire qu'il n'est pas du matin. Baillant à s'en décrocher la mâchoire, il trainait des pieds, habillé d'un simple jogging gris en coton. Si d'autres auraient été là, il se serait fait harceler. C'est que Monsieur, même la tête dans le chou, était à croquer ! Il s'étira devant un grand miroir et commença l'inspection matinale. Le teint blanchâtre : hum hum... Pas de cernes : une bonne chose au moins... Air mal réveillé... Cheveux en pétards... Un second bâillement... Vite ! A la douche !
Une fois sorti, un sourire s'étira sur ses lèvres bien remplies. Il posa son doigt sur le bout de son nez, nez qui était parfait. Des yeux tirés en amandes dont la pupille était d'un marron éclatant. Ses traits mettaient en valeur son visage plutôt fin et enfantin. Hikaru frappa deux fois ses joues pour bien se réveiller et attrapa son sac de cours. L'air décontracté et complétement sorti des bras de Morphée il se dirigea vers sa salle de classe. Mission du jour : fuir un maximum de gens.


Histoire

«Ton nom sera... Hikaru.»
Kyoto, 2 mars 1992. Il était près de 6 heures du matin lorsqu'un petit bout fit son apparition sur Terre. Un rayon de soleil traversait la vitre, venant chatouiller son visage de nouveau né. Ce gosse, c'est moi. Alors un sourire s'esquissa sur mes petites lèvres de nourrisson, sourire auquel ma mère répondit tendrement... pour la première et dernière fois. Suite à des complications brusquement survenus après l'accouchement, maman s'est éteinte sans avoir eut le temps de me faire ses adieux.

«He ? Il est dans l'ascenceur ?!»
Mon père... ce jour-là je m'en souviendrai toute ma vie. J'avais tout juste trois ans et pour fêter cela, mon père m'avait emmené au parc d'attraction. Barbe à papa, tours de manège et glace à volonté ! Le soleil brillait haut dans le ciel clair, nous réchauffant de manière chaleureuse. Une journée qui avait si bien commencé... Mais je devais m'y attendre. Mon père est aussi étourdi qu'un hanneton qui aurait fait trois fois le tour de la terre en charrette, c'est pour dire ! Je ne sais même pas comment il a fait pour être pharmacien !
Donc nous étions joyeusement entrain de faire un château dans le bac à sable... (je crois d'ailleurs me rappeler qu'une fillette fixait étrangement mon paternel, comme s'il était un intrus), quand soudain son cellulaire se mit à sonner (enfin, je devrais dire l'ancêtre du portable car ce vieux machin tout déréglé est vraiment bon à jeter à présent... sans compter sur la volonté tenace de mon père qui veut à tout prix garder cette horreur), un coup de fil du travail. Il y aurait eu un problème urgent avec une mauvaise livraison de médicaments. Résultat : ce grand homme plus mature que le sage Léonard de Vinci m'a confié à la vendeuse de bonbons ! Heureusement qu'elle s'est montrée gentille et compréhensive car j'n'imagine même pas si je serai tombé sur un pervers ou autre ! Je vous jure, il a beau être gentil et drôle, je n'ai jamais vu un parent tel que lui...
Bref, après être resté trois heures à ce fichu stand de bonbons qui commençait à me pomper l'air (j'ai rien contre les friandises mais quand c'est trop, c'est trop è.é), j'ai décidé de m'éclipser en douce, histoire de faire une petite promenade. Mais sachez que lorsqu'on est pas plus haut que trois pop-corn, qu'on a soif à cause de l'énorme quantité de sucre avalée et qu'on nous arrête toutes les trente secondes pour nous dire qu'on est "Kawaii", c'est pas évidant de retrouver son chemin. Ainsi, j'me suis perdu comme une aiguille dans une botte de foin et j'suis allé me réfugier dans un espèce de bâtiment dont le hall était aussi immense que celui de la Tour Montparnasse. Moi en petit bonhomme, j'ai suivi les gens dans un ascenseur et je me suis accroupi dans un coin. Seulement, au bout d'une demi-heure à faire des montées et descentes, agrippé à ma pomme d'amour, j'ai commencé à me sentir mal... et de comme-par-hasard, la machine est tombée en panne alors qu'il n'y avait plus qu'un jeune homme à l'intérieur ! Les lumières se sont éteintes et j'ai serré au plus fort que je pouvais le bâtonnet de la pomme, recroquevillé sur moi-même. On est resté deux heures comme ça. Le gars était franchement pas sociable, il a grogné pendant tout ce temps dans son coin, ne cherchant même pas à sortir. Ça avait l'air comique comme situation mais moi, j'avais vraiment la trouille. J'ai donc sagement attendu que les portes se rouvrir enfin pour voir la tête de la secrétaire d'accueil complétement paniquée et s'excusant auprès du jeune homme. J'ai pas bougé d'un pouce et quand elle m'a demandé mon nom, j'lui ais tendu mon sac où il était inscrit en gros caractères. Quelques minutes plus tard, mon père franchissait la porte d'entrée, l'air hébété et totalement gêné. Il s'est avancé vers moi et m'a pris dans ses bras en me disant que c'était la dernière fois qu'il me laisserait dans ce genre de situation... La bonne blague ! La semaine d'après, ça recommençait.

«MAIS ARRÊTE DE SOURIRE BAKA !»
Outch~ on dit que ça fait mal les ruptures et bien là, je suis d'accord. Ma première petite-amie... quelle fille incroyable ! Incroyable dans le sens où sa copine était championne de taekwondo et que cette dernière m'avait forcée à sortir avec elle. J'avais pas vraiment eu le choix, chacun de ses caprices, j'ai dû céder. Elle était quand même super mignonne, si on retirait le fait qu'elle était trop compliquée et lunatique. Étrange ? Non, elle était pire que ça, c'était une bombe à retardement. Un moment joyeuse et très gentille, le second en pleurs, le suivant boudeuse, un autre machiavélique... cette fille m'en a fait voir de toutes les couleurs, au sens littéral et figuré. Mais bon, elle était quand même bien sympathique lorsqu'on la connaissait... excepté quand on est forcé de la sortir d'affaire pour l'empêcher de se faire frapper par un groupe de garçon du collège. Alors moi, en petit-copain trop gentil, prenant mon courage à deux mains, je lui porte secours... sauf que j'me suis fait cassé la figure à sa place.
Une autre fois, elle m'a imposé d'aller récupérer sa pince à cheveux qu'une fille lui aurait volé... c'était même pas la sienne et je me suis fait giflé comme un malpropre en voulant la lui retirer de son chignon.
Notre relation a duré 8 mois. J'avais beau dire, j'avais fini par l'aimer cette folle. Mais elle était vraiment trop complexe, et puis, à nous deux, on formait pas exactement le couple idéal. On en était loin d'ailleurs ! C'est sans doute pour ça qu'elle m'avait quitté. J'me souviens qu'elle portait sa p'tite robe blanche et qu'elle tenait son collier à la main. Elle se mordait les lèvres et je savais d'avance ce qu'elle voulait me dire. Elle m'a annoncé cela timidement, peut-être qu'elle avait peur de me blesser ? J'ai ri. Elle était vraiment incroyable car même dans ces conditions, aussitôt qu'elle a vu mon sourire, elle m'a encoché un magistral coup de poing au visage et elle est partie comme une furie. Peut-être un souvenir ? En tout cas, elle m'avait bien amochée.

«C'est quoi ce délire ?!»
Me voilà il y a deux ans. Complétement métamorphosé physiquement mais toujours aussi désespéré. Il faut dire que lorsqu'on entre au lycée, on est un peu (beaucoup) paumé. Surtout CE lycée. J'croyais atterrir dans l'endroit le plus ennuyeux studieux du monde et où je suis tombé ? Dans une école de timbrés ! Au début, ça allait encore, j'évitais les Akuma soigneusement et tout allait bien. Cependant, au fur et à mesure, j'me suis rendu compte que les gens s'attroupaient autour de moi, voir carrément, me poursuivaient. J'savais pas ce qu'ils avaient et ça m'arrangeait pas pour passer inaperçu. C'est là qu'à débuter une véritable bataille. J'me suis attiré les foudres d'une Akuma en lui "volant" son petit-ami et j'ai failli avoir la tête passée sous un rouleau compresseur. Depuis ce jour, Sora Ishii (puisque c'est son nom) me voit d'un œil noir et reste à distance. Sans doute pour éviter de devenir dépendante de moi ? Et puis... C'EST PAS DE MA FAUTE A MOI !!! T^T
En tout cas, j'ai récemment appris que j'étais maudit. Je savais que j'avais toujours été malchanceux, mais là, c'était le comble ! "Malédiction du lithium"... pourquoi ce nom me disait quelque chose ?


Liens

Ce garçon est fils unique; c'est pour cette raison qu'il s'attache facilement aux gens. Il a rencontré Seto Kobayashi il y a quelques mois. Vu que le garçon lui semblait marrant et sympathique, Hikaru en a profité pour se rapprocher de lui. C'est ce que Sora n'a pas apprécié. Depuis, elle lui a déclaré la guerre et surveille les moindres faits et gestes de son petit-ami. Hikaru en a été quelques peu attristé car il considérait Seto comme un petit-frère. Sinon, il fait très attention à fuir les Akuma et autres élèves du lycée. Sa malédiction lui fait peur et ses liens avec les gens ont du mal à se construire ce qui est en contraste avec son caractère.



Toi

Pseudo : Satomi
Âge: 15 ans
Comment êtes vous tomber sur ce forum ? Co-production Loligo
Suggestion pour l'améliorer ? Mah~ on fera ce qu'on peut...
Réglementaire

Avatar ft : Lee Hong Ki
Prédéfini : [Oui / Non]
Code Règlement : Validé by Haya
Deuxième compte ? Si oui pourquoi ? Nop'



■ ■ ■ ■ ■



Dernière édition par Fujiwara Hikaru le Dim 4 Avr - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fujiwara Hikaru
Admin & Damned
█ . Date d'inscription : 18/02/2010
█ . Messages : 25
█ . Humeur : ☺ Happy
█ . Citation : Jolie... tu sais... mon coeur me fait mal comme si j'avais été blessé par une balle... Jolie...
█ . Image ou Gif :


Your.Relations
& . Love: Single~
& . Autres :

MessageSujet: Re: Fujiwara Hikaru ^O^   Lun 8 Mar - 1:45

~PRÉSENTATION FINIE~


Enfin, depuis le temps !
(Finalement j'arrivais pas à dormir alors j'en ai profité et je te laisse le privilège de me valider ^u^)



■ ■ ■ ■ ■

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Takeshima Hayato
Admin & Damned & Akuma
█ . Date d'inscription : 18/02/2010
█ . Messages : 231
█ . Humeur : I'm lost and I feel alone ! Help me ~
█ . Citation : Aléa jacta est ! => Vae victis.
█ . Image ou Gif : Sa arrive~


Your.Relations
& . Love: Why ? Sa t'intéresses peut être ?
& . Autres :

MessageSujet: Re: Fujiwara Hikaru ^O^   Lun 8 Mar - 20:32

(MDr Tu avais de l'insomnie en fin de compte ?)

Bon et bien tu es validé cher co-admin ~ (de toute façon, on s'en doutait u_u)
J'aime beaucoup ta fiche ! Elle est amusante ~
Surtout le moment où il passe à la caméra : "Ici Hikaru, votre rayon de soleil sous les tropiques ♥️ !" (là je l'imagine vraiment dire ça XD)
Et puis le pauvre n'a vraiment pas de chance avec les ascenseur et la malédiction :non:
(J'avais envie de tester mes Mr Pig XD)

(A moi de finir ma fiche now :==: )


(EDIT BY HIKARU : Ouai la galère, encore heureux que le bus est confortable huhu~ Fight pour ta fiche !)
(EDIT BY HAYATO : MDR pourquoi tu squatte ma réponse toi ? XD)
(EDIT BY HIKARU : Bah parce que j'en ai envie tiens =P)
(EDIT BY HAYATO : Mais arrêteuh~ Squatteur ! u_u)
(EDIT BY HIKARU : Pas envie XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ayou-mi.doomby.com/
→ Contenu sponsorisé ←



MessageSujet: Re: Fujiwara Hikaru ^O^   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fujiwara Hikaru ^O^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lithium :: Fiches Validées-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit